L'Amazonie

  • L'aube sur la foret Amazonienne

  • Pret a l'atterrissage!

  • Coucher de soleil sur le lac Tarapoto, Puerto Narino, Colombie

La région Amazonienne

L'Amazonie est une immense plaine couverte par la plus grande forêt du monde intertropical, et traversée par le fleuve le plus puissant du monde. Elle couvre près de 6 millions de kilomètres carrés et s'étend sur neuf pays différents : le Brésil, pour ses trois cinquièmes environ, la Colombie et le Pérou, et dans une moindre mesure la Bolivie, le Venezuela, l'Équateur, la Guyane, le Suriname et la Guyane française.

Sa population a doublé en trente ans, mais reste faible au regard de ses immenses potentialités économiques, qui recouvrent des activités aussi diverses que l'exploitation du soja, de la palme africaine et des biocarburants, mais aussi l'exploitation minière et la production d’énergie hydroélectrique. Et bien sûr le tourisme, de plus en plus de voyageurs à la recherche d'aventure et de découverte partant pour des séjours, circuits, excursions et treks en Amazonie.

Climat

La région bénéficie d'un climat chaud et humide, avec une température moyenne de 26 °C. Quant aux précipitations, elles varient de 2 100 mm/an à 2 450 mm/an, avec des pointes dans sa partie nord-ouest de plus de 10 000 mm de pluie/an.

La forêt

La forêt amazonienne forme avec les forêts du bassin de l'Asie-Pacifique et du Congo une ceinture verte encerclant la Terre. Plus grande forêt pluviale de la planète, elle représente 50% des forêts tropicales du monde. Elle régule les changements climatiques en absorbant le gaz carbonique et produit 15% de l'eau des rivières mondiales.

Attaquée de tous côtés, la forêt amazonienne reste encore à 80% intacte.

Elle abrite ainsi 10% de toutes les espèces végétales et animales du monde et représente le dernier refuge pour de nombreuses espèces.

Un extraordinaire écosystème que vous pourrez découvrir au cours de vos excursions.

Relief et sols

Les altitudes du relief régional atteignent rarement 600m, et sont le plus souvent inférieures à 200m, situation idéale pour des treks en Amazonie. Parallèlement à l'axe du fleuve, les terrasses fluviales inondables concentrent les sols fertiles, soit 3% à peine de la superficie totale.

Les terres fermes non inondables ne sont plus que des sables à près d'un mètre de profondeur et couverts de forêt.

Le fleuve amazone

Second fleuve par sa longueur (6 400 km) après le Nil, l'Amazone prend sa source au Pérou pour se jeter dans l'océan Atlantique. Il est le premier par le volume des eaux qu'il charrie grâce à la surface de son bassin, le plus grand du monde avec 7 millions de km2.
On estime son débit moyen à l'embouchure à 180 000 m3/s.
La nature différente de ses affluents est due aux alluvions : les rios negros charrient du fer et des matières organiques, alors que les rios limpides d'agua limpa, et les rios brancos sont chargés d'alluvions clairs et opaques. Un spectacle grandiose à découvrir lors de vos excursions en Amazonie.

À la saison sèche, la largeur du fleuve Amazone atteint à certains endroits 4 à 5 km, alors qu'à la saison humide du fait des fortes précipitations, elle peut atteindre 50 km et la vitesse du courant dépasser les 8km/h. Des barrages hydroélectriques comme celui d'Itaipu tirent partie de cette puissance du fleuve. Toutefois, des projets comme le méga-barrage de Belo Monte au Brésil, dont les travaux pharaoniques ont commencé sur le fleuve Xingu, menacent les villages indigènes défendus par le chef Raoni.

En Amazonie, il existe deux types de fleuve

Les fleuves qui prennent leur source dans la cordillère des Andes charrient des sédiments et sont de couleur marron.

Au moment de la décrue, leurs rives sont très fertiles et l’on peut y cultiver pendant 4 à 6 mois des plantes à croissance rapide comme le maïs, le yucca ou le manioc, et la banane plantain.
On effectue ensuite la récolte avant l’inondation des rives.
Le différentiel entre crues maximales et minimales est d’environ trente mètres, mais les rives peuvent être inondées sur plusieurs kilomètres.
Les terres sont très planes et la ville de Leticia, point de départ des excursions et treks en Amazonie,  se trouve à 4 000 km de l’océan atlantique mais à seulement 80 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Les fleuves prenant leur source dans la forêt sont quant à eux de couleur vin rouge.
Du fait de leur fort taux d'acidité, leurs rives sont peu fertiles, et leur  niveau s’élève beaucoup car le fleuve amazone, lorsqu'il est en crue, bloque la sortie de ces fleuves qui naissent dans la forêt. 
Les crues du fleuve Amazone sont dues quant à elles aux fortes précipitations et à la fonte des glaciers de la cordillère des Andes (en été dans la cordillère).
La forêt amazonienne dépend ainsi directement du fleuve Amazone, qui dépend lui-même de la cordillère des Andes. Quand le niveau du fleuve est bas, c’est une bonne saison pour la pêche, et lorsqu'il est haut, c’est alors la période de chasse.

Fleuves, rivières et lacs

Le bassin de l'Amazone est le plus grand bassin fluvial au monde.
Avant la construction de routes et de liaisons aériennes, ces fleuves et rivières étaient les principales voies de communication de la région.
Le bassin de l'Amazone comprend le fleuve lui-même et ses quelques 1 100 affluents, dont le Rio Negro, le Rio Purus, le Madeira et le Napo, que vous pourrez découvrir lors de vos circuits en Amazonie. Une des conséquences des inondations a été la formation de lacs, d'îles et de branches latérales, surtout au confluent des grandes rivières du rio Negro, du Madeira et du Tapajoz. Les principaux lacs, appelés Agoa-Redonda ou eau ronde, sont reliés au fleuve par un réseau complexe de cours d'eau. Il s'agit des lacs Cadaya, Saraca, Jamunda, Campinas, Surubiu ou encore Urubucuara.

CONTACTEZ-NOUS PAR E-MAIL

Notre Téléphone à Leticia
0057 - 320 94 43 301


Demande d'infos, devis sur mesure...

Gallerie photos

Gallerie photos

Nous contacter

Pour toutes questions, demande de conseils, devis sur mesure ou groupe...


Contactez-nous

Inscription Newsletter

Recevez notre actualité.